Initiatives-phares, brevet européen et Roms à l'agenda de la présidence belge

Le Premier ministre démissionnaire, Yves Leterme, a rencontré jeudi le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, afin de faire le point sur les grands dossiers qui se retrouveront sur la table de la présidence belge de l'Union cet automne. Les "initiatives-phares" que doit présenter bientôt la Commission, le brevet communautaire et la question des Roms ont dominé les discussions.

M. Leterme, qui était accompagné des vice-Premiers ministres - à l'exception de Didier Reynders, en pleine négociation avec les eurodéputés sur la supervision financière -, a vérifié auprès de M. Barroso l'agenda des différentes propositions. La Commission a en effet le monopole de l'initiative, ce qui signifie qu'elle seule est à même de déposer des propositions sur la table des Etats membres. La présidence belge dépend donc largement de son bon vouloir.

M. Leterme s'est montré rassuré après la rencontre. "Le calendrier sera respecté, avec une ou deux semaines de retard", a-t-il dit à l'agence Belga.

La présidence belge espère en particulier travailler sur les "initiatives-phares" attendues dans le cadre de la stratégie 2020. Ces initiatives sont censées catalyser les énergies dans différents domaines politiques. La Commission a déjà présenté un agenda numérique, et doit déposer dans les prochaines semaines des projets en matière d'innovation, de jeunesse, de pauvreté et de politique industrielle.

"J'ai insisté pour qu'il s'agisse de projets concrets, presque palpables pour les citoyens", a dit M. Leterme. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés