Inspection pédagogique: Guy Vanhengel (Open Vld) preneur d'une suspension

Le vice-Premier ministre fédéral Guy Vanhengel est "preneur" d'une solution visant à suspendre l'exécution du décret flamand octroyant à la Flandre la tutelle de l'inspection pédagogique dans les écoles francophones de la périphérie.

Lors de l'émission Controverse sur RTL-TVI, le sénateur de Communauté Marcel Cheron (Ecolo) a lancé au ministre flamand de l'Enseignement Pascal Smet un "appel à la suspension de l'exécution du décret" en vue d'amorcer une discussion entre les deux Communautés, flamande et française.

Rejoint par les représentants des autres partis francophones, M. Cheron l'a également été par le représentant, sur le plateau de télévision, de l'Open Vld, le Bruxellois Guy Vanhengel. "Je suis preneur dès le début", a-t-il indiqué, appelant également à ce que "les deux ministres puissent se voir" à propos de ce qu'il estime être un "problème d'organisation".

En revanche, pour le député flamand Eric Van Rompuy (CD&V), "suspendre un décret, cela ne se fait pas, il a été voté". Mais, a-t-il précisé, autre chose est de discuter de l'exécution, ce que, a-t-il ajouté, le ministre Pascal Smet a déjà proposé. (OCH)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés