Publicité

Ivresse au volant: les juges pourront dorénavant imposer l'alcolock

Les juges pourront à compter de ce jeudi imposer la présence dans les véhicules de personnes condamnées pour conduite en état d'ivresse la présence d'un alcolock, ce testeur d'haleine qui empêche tout démarrage si le conducteur est sous l'influence d'alcool.

La loi du 12 juillet 2009 qui permet cette imposition de l'alcolock entre en vigueur ce jeudi 09 décembre 2010, jour de publication des arrêtés d'exécution dans le Moniteur belge, annonce mercredi le SPF Mobilité.

Conformément à cette loi, les juges pourront à l'avenir, lorsqu'ils condamnent pour conduite sous influence, imposer à l'intéressé d'équiper sa voiture d'un alcolock.

Jusqu'à présent, ils n'avaient le choix qu'entre une amende et/ou la déchéance du droit de conduire.

Cet alcolock pourra être imposé pour un taux d'alcoolémie au-delà de 0,8 pour mille (0,35mg/l d'air expiré). Son installation ne pourra être réalisé que par un centre de services agréé, aux frais du conducteur. (EDR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés