Publicité

Jean-Pierre De Clercq renvoyé en correctionnelle

La chambre du conseil de Charleroi a décidé lundi de renvoyer Jean-Pierre De Clercq, ancien député permanent PS de la Province de Hainaut, devant le tribunal correctionnel. On lui reproche des faits de détournement et de fraude aux subventions et aux subsides, qui auraient été commis pendant qu'il exerçait ses fonctions politiques.

Une enquête judiciaire avait été ouverte à propos de ces éventuelles malversations en novembre 2006. Elles auraient notamment eu lieu au préjudice de l'Ecole clinique provinciale, située à Montignies-sur-Sambre, et qui était une des institutions provinciales sur lesquelles Jean-Pierre De Clercq avait alors la tutelle. Elles concernaient également d'autres asbl provinciales.

L'essentiel des faits reprochés à l'ex-député permanent portait sur des cadeaux faits aux enfants et au personnel, particulièrement à l'occasion des fêtes de Noël.

Celui-ci a toujours nié ces détournements et ces fraudes, qui auraient notamment lésé l'Agence wallonne pour l'Intégration des personnes handicapées (AWIPH).

Un dossier ouvert à l'époque au parquet de Charleroi avait conclu qu'il s'agissait d'abus de biens sociaux et de détournement. (NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés