Publicité

Joëlle Milquet: "Ne touchons pas à la Constitution"

La présidente du CDH, Joëlle Milquet, refuse la "fatalité à être constamment en mutation constitutionnelle. De quelle révision constitutionnelle avons-nous encore besoin?", s'interroge la présidente, dans un entretien publié samedi dans le journal Le Soir.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés