Journalistes et historiens reviennent sur les 45 années de "La Cité"

Trois historiens et deux journalistes retracent, dans un ouvrage présenté mardi à Bruxelles, les 45 années d'existence du quotidien puis hebdomadaire "La Cité". Le livre est édité par le Centre de recherche et d'information socio-politiques (CRISP) et le Centre d'animation et de recherche en histoire ouvrière et populaire (CARHOP).

"La Cité, 45 années de combat quotidien" est avant tout né d'un constat. Largement utilisé comme source pour la réalisation de travaux, le journal n'avait jamais été jusqu'ici lui-même l'objet d'une recherche historique systématique, explique Paul Wynants, historien aux FUNDP à Namur.

L'oeuvre est structurée en sept chapitres correspondant aux grandes phases de l'histoire de cette "publication engagée, située à gauche dans la mouvance chrétienne". Lancé en 1950 et ayant adopté une périodicité hebdomadaire dès 1988, "La Cité" a définitivement quitté les rayons de librairies en 1995.

"Nous n'avons pas voulu élever un monument à la gloire du journal. Nous sommes conscients que la mort de 'La Cité' est notamment due à 'La Cité'", reconnaît Jean-François Dumont, un ancien du journal (1981-1988). "Ce livre est avant tout un double récit, celui du journal lui-même d'une part, et celui de l'actualité belge sous l'oeil de 'La Cité', d'autre part. Il contribue donc à l'histoire de la presse et à l'histoire socio-politique belge".

Les auteurs présents mardi ont tenu à rendre hommage à Jean Heinen, ancien journaliste et directeur-rédacteur en chef de "La Cité" (1955-1988), considéré comme la cheville ouvrière du projet.

Tiré à 1.000 exemplaires, l'ouvrage est vendu 22 euros. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés