Publicité
Publicité

Jusqu'à trois ans de prison pour du "happy slapping" dans un tram

Le tribunal correctionnel d'Anvers a condamné vendredi onze hommes pour un cas brutal de "happy slapping", lors duquel Berten V., 30 ans, avait été gravement maltraité dans un tram à Anvers. L'initiateur, Marcin D., 23 ans, a écopé de trois ans fermes, la peine la plus lourde. Les dix autres ont été condamnés à des peines allant de douze mois, en partie avec sursis, à deux ans fermes. Ils devront également verser 3.500 euros de dommages et intérêts provisoires à la victime.