Kitty: une fraude a permis la libération

Un des assassins présumés de l'agent de police Kitty Van Nieuwenhuysen a été libéré dimanche à la suite d'une fraude organisée qui aurait conduit à une procédure fautive, a indiqué le ministre de la Justice Jo Vandeurzen.

L'assassin présumé a été arrêté immédiatement après sa libération, en raison de son implication dans un autre dossier judiciaire à Charleroi.

Lors d'une brève conférence de presse, Jo Vandeurzen a parlé de "jour noir pour la justice". (NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés