Koekelberg: un office perturbé

Un hommage au Curé d'Ars a été perturbé à la Basilique de Koekelberg le 24 juin, jour des perquisitions au siège de l'archidiocèse de Malines-Bruxelles et au domicile du cardinal Godfried Danneels. Un petit groupe de perturbateurs, portant des cagoules noires, a fait irruption dans la basilique et a jeté notamment des préservatifs remplis de shampooing, rapporte samedi la Libre Belgique.

Le jeudi 24 juin, la Basilique de Koekelberg accueillait la relique du coeur de saint Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars. Mgr André-Joseph Léonard devait présider une eucharistie solennelle mais les perquisitions menées ce jour-là ont empêché sa présence.

Lors de la vénération de la relique, au moment de la communion, un groupe de perturbateurs, portant des cagoules noires, a jeté des préservatifs remplis de shampooing à travers les bancs des fidèles et a scandé des slogans hostiles à l'Eglise. De la teinture rouge fut par ailleurs immergée dans un bénitier. Des tracts au contenu anticlérical et visant Mgr Léonard, furent également jetés sur les participants. Les perturbateurs ont enfin lâché des alarmes suspendues à des ballons en hélium avant de prendre la fuite.

Des chahuteurs s'étaient déjà présentés à la cathédrale de Bruxelles lors de la messe d'accueil de Mgr Léonard fin janvier et avaient été alors repoussés par les forces de l'ordre, rappelle La Libre Belgique.

(FCH)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés