Kosovo: De Gucht et De Crem sur la même ligne

Pour leur première sortie en commun, les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, Karel De Gucht et Pieter De Crem, ont fait preuve d'une belle unanimité sur la question du Kosovo, affirmant tous deux que le gouvernement était en mesure de reconnaître l'indépendance de cette province du sud de la Serbie, si Pristina se déclare indépendant dans les prochaines semaines.

"Le gouvernement est un gouvernement de plein droit, il peut reconnaître l'indépendance (du Kosovo) quand le problème se posera", a déclaré M. De Gucht (Open VLD) au cours d'une visite aux troupes belges déployées au Kosovo, en compagnie de son nouveau collègue de la Défense, Pieter De Crem (CD&V).

"Je soutiens la position de mon collègue", a renchéri M. De Crem, alors que la déclaration gouvernementale prononcée le 21 décembre par le Premier ministre Guy Verhofstadt est muette sur ce sujet et que les Vingt-sept de l'Union européenne sont encore divisés sur la reconnaissance, sans doute conditionnelle, d'un nouvel Etat kosovar.

(TAS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés