L'ACTP et "Navetteurs.be" contre la suppression de guichets dans les gares

L'association des clients des transports publics (ACTP) et le groupe de défense des voyageurs "Navetteurs.be" sont opposés à l'éventuelle réduction des services aux guichets dans les gares telle qu'envisagée dans un document émanant de B-Mobility.

Cette possibilité va à l'encontre du rôle de service public de la SNCB, souligne le président de l'ACTP, Pierre Havelange. Ce point de vue est partagé par le groupe "Navetteurs.be" qui regrette de voir que, dorénavant, c'est la rentabilité et le profit qui priment au détriment du service à la clientèle.

Les associations s'inquiètent, par ailleurs, des conséquences qu'une telle mesure pourrait avoir sur l'emploi.

De même, cela pourrait créer un climat d'insécurité dans les gares, d'après "Navetteurs.be". En effet, "la présence de personnel dans les gares assure aux clients une certaine sécurité. Au contraire, dans les gares dont les guichets sont fermés, les risques d'agression et de dégradation augmentent", explique le porte-parole du groupe, Gianni Tabbone.

De son côté, l'ACTP, bien qu'opposée à la suppression de guichets, ne voit par contre pas d'objection à ce que, comme l'envisage la note de B-Mobility, des distributeurs automatiques de tickets soient installés dans certaines gares à condition qu'une présence humaine soit maintenue.

La SNCB a, quant à elle, démenti les informations selon lesquelles la société prévoit de fondamentalement modifier son service à la clientèle. La SNCB insiste sur le fait que le document émanant de B-Mobility ne fait que présenter des pistes de réflexion et rien d'autre. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés