L'avion de M. de Crem victime d'une avarie entre l'Afghanistan et le Tadjikistan

L'avion de transport C-130 "Hercules" qui ramenait samedi le ministre de la Défense, Pieter De Crem, d'une visite aux troupes belges en Afghanistan a été victime d'une avarie, a indiqué son porte-parole à l'agence BELGA.

L'appareil, qui transportait le ministre entre Kunduz (nord de l'Afghanistan) et Douchanbe, la capitale du Tadjikistan, a été victime d'une fuite d'huile et a terminé le vol sur trois de ses quatre moteurs, a précisé le porte-parole. Il s'est néanmoins posé sans problème à Douchanbé.

M. De Crem avait prévu de se rendre durant deux jours d'affilée à Kunduz, où se trouvent plus d'une centaine de militaires belges, affectés à la fois à deux équipes d'instructeurs de l'armée afghane, baptisées "Operational Mentoring and Liaison Team" (OMLT dans le jargon de l'OTAN), et à une Equipe provinciale de Reconstruction (PRT) dirigée par l'Allemagne. Il devait toutefois, pour des raisons de sécurité, passer la nuit de samedi à dimanche au Tadjikistan voisin.

La panne de C-130 s'est produite à l'issue de la première journée, lors du vol retour pour Douchanbe, a précisé le porte-parole, confirmant des informations publiées par les journaux 'De Standaard' et 'Het Nieuwsblad' sur leur site internet.

Il n'était pas certain samedi soir que l'avion pourrait effectuer le second vol, prévu dimanche.

Le ministre devrait se rendre ensuite à partir de lundi à Bahreïn, d'où est en partie dirigée l'opération européenne Atalanta de lutte contre la piraterie au large de la Somalie.

(MMA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés