Publicité
Publicité

L'échantillon de sang attribué à Léopold Storme contient l'ADN d'une femme

Deux vénules (échantillon de sang) prélevées le 17 juin 2007 sur Léopold Storme, accusé du meurtre de ses parents et de sa soeur le 16 juin 2007, contiennent majoritairement l'ADN d'une femme, a révélé jeudi la présidente de la cour d'assises de Bruxelles. Ces vénules avaient mis en évidence un taux d'alcoolémie d'environ 2 grammes par litre. Léopold Storme a toujours nié avoir consommé de l'alcool le jour des faits ou le lendemain.