L.Halsberghe quitte le groupe de travail sur les droits de l'Homme dans l'Eglise

Lieve Halsberghe ne sera plus porte-parole du groupe de travail sur les droits de l'Homme dans l'Eglise, a-t-elle annoncé vendredi.

Elle continuera par contre de représenter les 'Survivors Network of those Abused by Priests' (SNAP) et la 'National Association for People Abused in Childhood' (NAPAC) en Belgique. Ces organisations internationales veulent s'ouvrir à toutes les sortes d'abus, pas uniquement au sein de l'Eglise.

"Après les récentes déclarations du Vatican, il est évident qu'un dialogue raisonnable est impossible", a déclaré Lieve Halsberghe. "C'est pourquoi nous voulons particulièrement nous démener pour les victimes qui réclament justice."

La SNAP encourage les victimes à se constituer gratuitement partie civile auprès des services du juge d'instruction De Troy à Bruxelles. (KWO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés