"L'homosexualité est biologique"

Une vaste recherche vient contrebalancer les thèses psychanalytiques, selon Le Soir

On naît homosexuel, on ne choisit pas de l'être. » Voilà une affirmation qui va faire grand bruit. Jacques Balthazart est zoologiste de formation, professeur à l'Université de Liège et responsable du Groupe de recherche en neuro-endocrinologie du comportement.

Ce spécialiste mondial des comportements dits « instinctifs » publie une Biologie de l'homosexualité aux éditions Mardaga. Un livre inédit en français qui va à l'encontre de l'idée communément admise, influencée par les théories (post)freudiennes, selon laquelle

l'orientation sexuelle est essentiellement, voire exclusivement, le résultat d'apprentissages et d'interactions sociales qui se déroulent pendant l'enfance.

« L'origine de l'homosexualité est davantage à chercher dans la biologie des individus

que dans l'attitude de leurs parents ou dans des décisions conscientes des sujets concernés », affirme l'expert. (ERC)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés