L'infanticide de Nivelles été bien préparé

Geneviève Lhermitte (40 ans), qui a tué le 28 février dernier ses 5 enfants à Nivelles, n'a pas agi dans un moment d'égarement ou de désespoir. Au contraire, elle a avoué aux enquêteurs et aux psychiatres qu'elle avait bien préparé les meurtres à l'avance. Elle était convaincue que son mari menait une double vie au Maroc et voulait dès lors se suicider, écrivent mercredi Gazet van Antwerpen et Belang van Limburg.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés