Publicité

L. Onkelinx (PS) est favorable à l'abandon du concours d'accès à la profession de kiné indépendant

La ministre sortante de la Santé Publique Laurette Onkelinx (PS) plaide pour la fin du concours chargé de départager les nombreux candidats à la profession de kiné indépendant en cabinet privé, a affirmé le quotidien "Le Soir" dans son édition de lundi.

L'enregistrement des candidatures pour le concours devant délivrer les numéros d'Inami pour la pratique de la kinésithérapie en cabinet privé a été arrêté vendredi. Le cabinet de la ministre estime plus que probable l'organisation d'un concours chargé de départager les diplômés francophones de l'année 2009-2010.

Ce serait une première depuis l'existence du numerus clausus dans la profession en 2005, car jusqu'ici le nombre de diplômés a toujours été inférieur au quota autorisé.

Sur les 700 places disponibles, 300 seront réservées à la Communauté française.

Le ministère situe le nombre de demandes francophones dans une fourchette entre 400 et 450.

Selon "Le Soir", la ministre Onkelinx n'a pas fait de secret de son souhait de voir le concours supprimé sur la base d'un avis rendu par la Commission de planification. (JDD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés