L'UE valide le plan d'aide de 85 milliards à l'Irlande

Les ministres européens des Finances ont approuvé mardi formellement le plan d'aide de 85 milliards d'euros à l'Irlande, qui avait fait l'objet d'un accord politique le 28 novembre dernier.

L'Irlande sera la premier pays européen à bénéficier d'un mécanisme de stabilité financière, créé au printemps dernier alors que la zone euro traversait une importante phase de turbulences. Avant elle, la Grèce avait déjà bénéficié d'un plan sur mesure, mais relativement similaire, de 110 milliards d'euros.

Comme dans le cas de la Grèce, l'aide à l'Irlande repose sur un montage financier impliquant à la fois l'Union européenne et le FMI.

Du côté européen, 22,5 milliards proviendront d'un instrument de prêts appuyé sur le budget de l'Union, et 22,5 milliards additionnels seront levés sur les marchés conjointement par la Facilité européenne de stabilité financière (FESF, garantie par les Etats de la zone euro) et par des pays non-membre de la zone euro (Royaume-Uni, Suède et Danemark).

Le FMI fournira lui aussi 22,5 milliards d'euros.

L'Irlande contribuera également à son propre plan de sauvetage en mettant à disposition 17,5 milliards d'euros, prélevés notamment sur le fonds national de réserve pour le vieillissement de la population.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés