La Belgique comptera 1.800 places de plus en prison à l'horizon 2013-2014

La Belgique comptera 1.806 places de plus en prison à l'horizon 2013-2014, grâce à la construction de six nouveaux établissements pénitentiaires, a indiqué mercredi à l'agence Belga Laurent Sempot, attaché à la Direction générale des établissements pénitentiaires (EPI), à la veille du deuxième anniversaire des premiers transferts de détenus vers la prison de Tilburg (Pays-Bas).

La Belgique a lancé six nouveaux projets de construction à court terme d'établissements pénitentiaires. A l'horizon 2013-2014, les prisons prévues à Termonde (440 places), Beveren (312), Marche-en-Famenne (312) et Leuze-en-Hainaut (312), ainsi que les centres psychiatriques fermés d'Anvers (180) et de Gand (250), devraient ainsi permettre à la justice belge de disposer de 1.806 places supplémentaires. Les sites marchois et gantois sont les seuls dont la construction a déjà commencé, précise M. Sempot.

A plus long terme, d'autres projets suivront, notamment à Bruges, Haren, Anvers et Merksplas. La localisation de l'établissement initialement prévu à Sambreville demeure pour l'instant incertaine. Ces projets devraient, quant à eux, être achevés pour 2016-2017, prévoit Laurent Sempot.

Par ailleurs, la justice belge célébrera jeudi le deuxième anniversaire des premiers transferts de détenus vers la prison néerlandaise de Tilburg (sud), où 650 personnes condamnées en Belgique purgent actuellement leur peine. Ce chiffre n'évoluera plus, explique M. Sempot. L'établissement brabançon, considéré légalement comme une annexe de la prison de Wortel (province d'Anvers), ne dispose plus de places disponibles.

Ce transfert a été rendu possible par un traité international validé par les parlements néerlandais et belge. L'accord est prévu jusqu'au 31 décembre 2012, avec une prolongation possible d'un an. Cette prolongation devrait effectivement être demandée, se chuchote-t-il dans les cercles bien informés.

Le coût annuel de la mesure est d'environ 37,6 millions d'euros pour la Belgique, auxquels s'ajoutent les frais de déplacements des détenus et le coût du personnel belge. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés