La Belgique envoie son programme de stabilité à l'Europe

Le Conseil des ministres a approuvé mercredi le nouveau programme de stabilité par lequel la Belgique s'engage à ramener son déficit à 3% du PIB pour 2012. Le plan peut désormais être envoyé à la Commission européenne.

Selon la notification de la décision du Conseil des ministres de vendredi, le gouvernement transmettra à l'Europe un nouveau programme de stabilité dans lequel il indique que le déficit du PIB sera de 5,9 pc en 2009, de 4,8 en 2010, de 4,1 en 2011 et de 3pc en 2012. Cette décision est restée inchangée et a été validée formellement mercredi.

La notification ajoute qu'avec les mesures prises jusqu'à présent et en tenant compte des prévisions économiques actuellement disponibles, le déficit devrait être de 3,4 pc en 2012.

Le gouvernement précise qu'il n'est pas impossible que si la reprise économique est meilleure que prévue, le déficit ne soit que de 3pc. Si cela ne devait pas être le cas, le gouvernement se dit disposé à prendre des mesures exceptionnelles pour atteindre les 3pc.

La notification indique encore que ces mesures exceptionnelles ne pourront pas porter atteinte aux efforts de relance économique entrepris par le gouvernement.

Si le déficit est effectivement de 3,4pc, l'effort via des mesures exceptionnelles, dites aussi 'one shot', devra porter sur quelque 1,2 milliard d'euros.

En ce qui concerne les Communautés, les Régions et les pouvoirs locaux, les tableaux repris dans le nouveau programme de stabilité sont inchangés. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés