La Belgique octroie un visa à un criminel de guerre rwandais

La Belgique a octroyé un visa pour la France à un criminel de guerre rwandais. Il s'agit du général Karenzi Karake, le chef des services rwandais du renseignement, inculpé depuis 2008 par un juge espagnol de crimes de guerre. C'est ce que rapportent mercredi Het Nieuwsblad et De Standaard. Le général se serait rendu coupable d'attentats politiques et d'assassinats à la fin du génocide de 1994.

Karenzi Karake s'est rendu la semaine dernière en France en compagnie du président rwandais Paul Kagame. La France ne disposant pas d'ambassade au Rwanda, c'est la Belgique qui accorde les visas pour l'Hexagone. M. Karake a reçu sans problème un visa de notre pays, alors que l'ambassade belge à Kigali était au courant des inculpations pesant sur lui.

"Ce n'est pas parce qu'un mandat d'arrêt a été délivré que cet homme ne peut pas voyager. Il risque d'être arrêté lors de son arrivée à la frontière, mais il le sait. Notre ambassade a délivré le visa à la demande des Français. C'est une affaire pour les Français. Ils doivent régler cela avec l'Espagne. Ce n'est seulement que s'il pose le pied en Belgique que nous avons l'obligation de l'arrêter", indique-t-on aux Affaires étrangères. (SVR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés