La Belgique reste crédible dans la gestion de ses finances, souligne Melchior Wathelet

La Belgique est un des seuls pays qui respecte son programme de stabilité, et reste parfaitement crédible pour les marchés a souligné samedi le secrétaire d'Etat fédéral au Budget, Melchior Wathlet, interrogé à propos des informations diffusées au cours de la semaine en Grande-Bretagne concernant les risques financiers qui pèsent sur le pays en raison de la crise politique.

Le quotidien britannique "The Guardian" avait affirmé jeudi que la Belgique risquait de se trouver dans la ligne de feu des marchés financiers après l'Irlande, le Portugal et l'Espagne.

Selon le journal, certains signaux montrent que les investisseurs étrangers en obligations considèrent de plus en plus la Belgique comme un pays menacé par une nouvelle crise financière. Parmi les éléments qui

suscitent ces craintes, le niveau de la dette mais aussi la crise politique sont évoqués.

Interrogé samedi en marge du congrès des mandataires locaux du cdH consacré aux projets d'avenir pour les communes, Melchior Wathelet a insisté sur le fait que le gouvernement respectait "totalement l'effort qui nous est imposé par l'Europe que ce soit pour 2010 ou pour 2011".

"Nous sommes totalement crédibles. La preuve en est que chaque signe de reprise de la croissance se traduit positivement dans les chiffres de la dette", a-t-il commenté. (JDD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés