La CGSP craint la fermeture de l'athénée de Watermael-Boitsfort

La CGSP a fait part lundi de ses craintes quant à une menace de fermeture en septembre 2011 de l'athénée royal "La Brise" de Watermael-Boitsfort, parce qu'elle aurait disparu de la liste des 49 écoles à rénover ou reconstruire d'ici 2017 dans le cadre des projets du ministre de la Communauté française Jean-Marc Nollet.

Le personnel de l'athénée a observé lundi un arrêt de travail, annonce-t-on au syndicat, où l'on déplore n'avoir pu obtenir aucune information auprès du cabinet du ministre de la Fonction publique Jean-Marc Nollet, compétent en matière de bâtiments scolaires.

La CGSP, qui se dit rejointe par la CSC et le SLFP, souligne qu'il s'agit du seul établissement d'enseignement secondaire officiel de Watermael-Boisfort et que l'école du même réseau la plus proche, l'athénée royal d'Auderghem, se trouve à 4 km et affiche complet.

Au cabinet de M. Nollet, on s'en réfère à sa collègue de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet, soulignant que la situation serait due à un manque de fréquentation de l'athénée de Watermael.

Chez la ministre, on confirme que l'établissement est sous le coup d'une fermeture prévue par le gouvernement en 2011 car trop peu fréquenté.

Mais le problème est double, car les travaux qui devraient être effectués représentent par ailleurs un coût exorbitant, dit-on encore au cabinet de Mme Simonet.

Les membres du personnel rencontreront vendredi des représentants du réseau de la Communauté et du gouvernement pour obtenir des précisions sur l'avenir de l'établissement. (JLS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés