La Commission propose de laisser les Taïwanais entrer en Europe sans visa

La Commission européenne a proposé lundi d'ajouter Taïwan à la liste des pays et des territoires dont les ressortissants n'ont pas besoin de visa de court séjour.

Si la proposition est acceptée par les Etats membres et par le Parlement européen, les détenteurs d'un passeport taïwanais ne devront plus demander de visa lorsqu'ils se rendent en Europe pour un séjour de moins de 90 jours.

"La proposition d'aujourd'hui améliorera les relations entre l'UE et Taïwan. Elle contribuera à renforcer nos relations dans le domaine du commerce et des investissements de même que les contacts entre les personnes", a commenté la commissaire en charge des Affaires intérieures, Cecilia Malmström, citée dans un communiqué.

L'exemption de visa s'appliquera aux 22 pays de l'espace Schengen, ainsi qu'à la Roumanie, la Bulgarie et Chypre, bien qu'ils n'en fassent pas encore partie. Ces trois pays espèrent qu'en contrepartie, l'obligation de visa imposée à leurs ressortissants pour voyager à Taïwan sera abolie. Ils sont les derniers Européens à devoir passer par cette procédure.

Plusieurs pays d'Asie (Singapour, Japon, Hong Kong, Corée du Sud) bénéficient déjà d'un droit de voyage sans visa dans tout l'espace Schengen. "En alignant le traitement réservé à Taïwan (sur ces derniers), l'UE accroît la cohérence de sa politique dans la région", note la Commission. L'abolition des visas n'est cependant pas à l'ordre du jour pour ce qui concerne la Chine, a précisé un porte-parole à l'agence Belga. (VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés