La dotation du FN déjà bloquée depuis un an, selon Armand De Decker

La dotation versée chaque mois au parti d'extrême-droite Front National est déjà virtuellement bloquée, indique Armand De Decker, président du Sénat, en réaction aux propos d'Anne-Marie Lizin, qui a proposé mardi de lever l'automaticité du paiement au FN.

Le président du Sénat n'apprécie pas la sortie médiatique de la sénatrice PS et questeur du Sénat. Selon lui, la dotation du FN est déjà virtuellement bloquée depuis son implosion l'année dernière. "Ses moyens sont gérés par un administrateur désigné par un tribunal", souligne-t-il. "C'est chez lui qu'arrivent les dotations auxquelles le FN ne peut pas toucher."

Armand De Decker ajoute qu'il s'apprêtait à proposer à la Commission de contrôle des dépenses électorales, qui doit se réunir d'ici 15 jours, "de priver le FN de 4 mois de dotations -soit la peine maximum prévue par la loi".

Enfin, il indique qu'un groupe de travail, au Sénat, étudie actuellement les possibilités de muscler les pénalités financières. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés