Publicité
Publicité

La FEB défavorable à une extension du congé maternité

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) n'est pas favorable à l'extension du congé maternité à 20 semaines indemnisées, prononcée par le Parlement européen. "Cette directive risque d'entraîner des problèmes d'organisation du travail et de défavoriser l'engagement des femmes", a indiqué Sonja Kohnenmergen de la FEB.

Le Parlement européen s'est prononcé mercredi pour une extension du congé de maternité de 14 à 20 semaines entièrement indemnisées dans l'ensemble des pays de l'Union européenne.

En Belgique, les jeunes mères ont actuellement droit à 15 semaines. Selon une étude d'impact, l'extension du congé de maternité de 15 à 20 semaines en Belgique coûterait 166 millions d'euros supplémentaires.

D'après la FEB, le moment est mal venu pour imposer des charges supplémentaires aux entreprises.

Par ailleurs, cette décision d'étendre le congé maternité n'aurait pas sa place dans une directive ayant pour but une meilleure conciliation de la vie privée et du travail, selon la FEB.

Lundi, la fédération patronale européenne BusinessEurope avait également fait part de ses craintes par rapport à l'extension du congé maternité.

"Ce n'est pas la bonne manière d'améliorer la protection des travailleuses. Cela ne fera que compliquer l'embauche des femmes. Ce n'est pas ce dont nous avons besoin", avait indiqué le directeur de BusinessEurope, Philippe de Buck.

(MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés