La FGTB Brabant wallon en appelle aux forces vives de la province

Une "proposition de résolution sur l'avenir du Brabant wallon" a été votée samedi lors du congrès statutaire de la FGTB Brabant wallon. Elle reflète l'inquiétude du syndicat face aux prochaines réformes de l'Etat et au "remodelage institutionnel qui va mettre le Brabant wallon au premier plan des conséquences et enjeux liés à la réforme en discussion".

A l'heure où certains évoquent un accroissement des compétences des régions, voire l'élargissement de Bruxelles, la FGTB Brabant wallon affirme que la province est concernée au premier chef.

Aux portes de Bruxelles (où travaillent beaucoup d'habitants du Brabant wallon), elle a des frontières avec trois provinces dont une flamande. "Le remodelage institutionnel va mettre le Brabant wallon au premier plan des conséquences et enjeux liés à la réforme actuellement en discussion. Face à ce défi, la FGTB ne peut que constater l'absence de réactivité des acteurs sociaux et politiques œuvrant sur la Province. La FGTB Brabant wallon appelle à la concertation des forces vives pour analyser les réformes projetées et les conséquences qu'elles engendreraient pour le tissu économique et social du Brabant wallon", indique la résolution votée samedi.

La FGTB regrette que les tables rondes "Horizon 2020", servant de plate-forme de dialogue socio-économique, soient à l'arrêt. Le syndicat compte prendre des initiatives en la matière.

(COR 935)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés