La Flandre et BNP Paribas Fortis lancent leur projet pour 200 bâtiments scolaires

Le gouvernement flamand et la banque BNP Paribas Fortis ont annoncé jeudi la création d'une société commune pour financer et réaliser la construction ou la rénovation en profondeur de 200 bâtiments scolaires d'ici 2016.

Cette société de type Partenariat Public-Privé (PPP), appelée "Scholen van Morgen" (écoles de demain), concevra et réalisera les projets pour les pouvoirs organisateurs des écoles, qui lui verseront pendant trente ans une redevance dite de disponibilité avant de devenir pleinement propriétaires du bâtiment.

Dans une première phase, la société bénéficiera d'un prêt de 700 millions d'euros. L'argent sera remboursé dès réception du chantier via un crédit à long terme (30 ans) à taux préférentiel. Au total, le projet représente un montant de 1,5 milliard d'euros, sur lesquels la Flandre apporte sa garantie.

Deux tiers des bâtiments scolaires en Flandre remontent aux années '60, relève le gouvernement flamand.

Ce "PPP" implique, côté public, la société flamande d'investissement et l'agence pour l'infrastructure de l'enseignement ainsi que, côté privé, BNP Paribas Fortis et Fortis Real Estate, le bras immobilier du bancassureur.

Un tel projet de partenariat public-privé existe également en Communauté française. Quarante-neuf établissements sont concernés. Annoncé dès 2005, le projet fait actuellement l'objet d'une concertation de la Communauté avec le Conseil de l'Enseignement des Communes et Provinces (CECP), qui doit déboucher sur un plan concret début 2011. (KNS)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés