Publicité

La maison de Dutroux sera détruite

La ville de Charleroi a reçu l'autorisation de la Région wallonne d'acquérir, par voie d'expropriation, la maison de Marc Dutroux à Marcinelle, où il avait séquestré Julie, Melissa, An et Eefje, selon la presse francophone.

"La maison sera détruite et remplacée par une pelouse du souvenir, aménagée peut-être en verger", indique l'échevin de l'Urbanisme et l'Aménagement du territoire de Charleroi, Eric Massin.

Cela peut cependant encore prendre plusieurs mois. Marc Dutroux peut en effet interjeter appel de cette décision devant un juge de paix.

Le père de Julie, Jean-Marie Lejeune, est totalement opposé à ce projet. "Je voudrais qu'on garde la maison pour montrer à quel point Dutroux était machiavélique, à quel point les petites étaient confinées dans la fameuse cachette, comment il est incroyable que des policiers qui cherchaient des caches d'enfants aient pu passer à côté. Ainsi on comprendra aussi notre acharnement à découvrir la vérité", dit Jean-Louis Lejeune. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés