Publicité

La Meuse volontairement polluée par des travailleurs à Givet

Le ministre wallon de l'Environnement, Benoît Lutgen, a été averti par les autorités françaises d'une pollution de la Meuse par 600 litres d'encre bleue concentrée.

Ces 600 litres d'encre bleue concentrée ont été déversés dans la Meuse par les travailleurs de SOPAL (Givet), à la suite d'un conflit social.

Selon la préfecture des Ardennes françaises, cette pollution aurait un effet très limité sur le milieu naturel. Par mesure de précaution, le ministre Lutgen précise, dans un communiqué, qu'il a néanmoins demandé aux services concernés des prélèvements et contrôles complémentaires.

Les acteurs concernés par cette pollution (les communes riveraines de la Meuse, la station de pompage de Vivaqua à Tailfer et le service de la pêche) ont été avertis.

Benoît Lutgen a demandé au préfet des Ardennes françaises de lui transmettre un rapport complet sur les événements. Le ministre a par ailleurs décidé de porter plainte, en Belgique et en France, pour que le principe "pollueur - payeur" soit strictement appliqué. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés