La ponctualité des trains est à nouveau mauvaise

La ponctualité des trains fut plus mauvaise cette année qu'en 2006 et les années précédentes, écrivent mercredi "Het Belang van Limburg" et "Gazet van Antwerpen".

En novembre, lorsque les anciens horaires étaient encore en vigueur, seuls 86,3 pc des trains sont arrivés à l'heure ou avec moins de cinq minutes de retard à leur terminus. Et seuls 43 pc des trains étaient vraiment à l'heure; 1.335 trains ont été entièrement ou en partie supprimés.

Pour 2007, le taux de ponctualité moyen des trains sera de 89 pc environ -un résultat presque aussi mauvais qu'en 1998 (88,9 pc)- et seuls 47 pc des trains auront été à l'heure.

La ponctualité se détériore depuis la scission de la SNCB en trois entreprises en 2005 (SNCB-Holding, SNCB et Infrabel), en raison notamment d'un manque de collaborations entre les travailleurs de celles-ci, l'inexpérience de certains et les nombreux défauts au matériel et à l'infrastructure. (NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés