Publicité
Publicité

La proposition du patron de la SNCB va à l'encontre de la mobilité à Bruxelles

Le patron du holding SNCB propose de ne pas attendre 2025, nouvelle échéance pour la concrétisation du RER, pour résorber l'engorgement de la Jonction-Nord-Midi dans la capitale. Ses propositions ont été reçues plutôt froidement par le secrétaire d'Etat à la Mobilité Bruno De Lille (Groen) qui les juge contraires à la mobilité à Bruxelles, avec toutefois un bémol.