La sénatrice Els Van Hoof propose de reconnaître les psychiatres judiciaires

La sénatrice Els Van Hoof (CD&V) a déposé une proposition de loi visant à reconnaître officiellement les psychiatres judiciaires, à leur fournir une formation spécifique et leur offrir une indemnisation correcte pour les services prestés, a-t-elle annoncé samedi.

Pour Mme Van Hoof, les psychiatres judiciaires représentent un "maillon essentiel" du système. Dans les prisons belges, on dénombre plus d'un millier de personnes internées, soit environ 10 pc de tous les détenus. Le psychiatre judiciaire a pour tâche de déterminer si une personne est irresponsable ou pas. "Et en terme de psychiatrie judiciaire, il y a des carences: il n'y a aucune formation, ni de contrôle de qualité du travail des experts et la rémunération est tellement mauvaise que les juges ont des difficultés à encore trouver des candidats", affirme la sénatrice.

Els Van Hoof a dès lors déposé une proposition de loi visant à la reconnaissance, par le ministre de la Santé publique, des experts psychiatres. "A cette reconnaissance, il faut associer une formation spécifique en psychiatrie judiciaire. Et afin d'apporter plus de cohérence aux rapports des experts, je souhaite travailler sur base d'un modèle uniforme", précise-t-elle. "Ma proposition entend aussi adapter le système de rémunération. Au lieu d'un système forfaitaire, je propose d'appliquer un salaire horaire qui soit aussi élevé que leur rémunération habituelle via l'Inami". (VKB)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés