La SNCB dément les rumeurs de fermeture de l'axe Saint-Ghislain-Quiévrain

Le député fédéral et bourgmestre d'Hensies, Eric Thiébaut, a évoqué son inquiétude face aux rumeurs de fermeture de la ligne 97 Saint-Ghislain-Quiévrain. La SNCB dément toutefois celles-ci et évoque plutôt le projet d'une navette automotrice entre les deux gares.

"Une rumeur de fermeture possible de la ligne Saint-Ghislain-Quiévrain se répand depuis quelques semaines au sein des utilisateurs et du personnel de la SNCB, " indique Eric Thiébaut dans un communiqué de presse.

"Je n'imagine pas que l'on envisage une telle décision, alors que, malgré l'état lamentable des gares qu'elle dessert, cette ligne est utilisée par de nombreux navetteurs et étudiants", ajoute-t-il.

D'après la SNCB, l'intention de fermeture de la ligne n'est pas du tout à l'ordre du jour.

"On envisage la mise en service d'une navette automotrice entre Saint-Ghislain et Quiévrain, ce qui éviterait aux longs convois de Liège d'aller jusqu'à Quiévrain et dans lesquels le vandalisme est important. Nous aurions espéré cela pour décembre 2010, mais ce sera reporté, entre autres, pour une question de convergence des horaires de trains de Liège et de Tournai à Saint-Ghislain."

L'axe se situe sur une l'ancienne ligne internationale vers Paris dont le trafic transfrontalier a été supprimé en 1984. La ligne, mise à voie unique en 1993, accueille les trains de Liège qui desservent Boussu, Hainin, Thulin et Quiévrain. Une hypothétique nouvelle liaison par tramway entre Quiévrain et Valenciennes a, par ailleurs, été évoquée. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés