Laanan réfute les critiques du Conseil des bibliothèques publiques

La ministre de la Culture Fadila Laanan a réfuté mercredi au parlement de la Communauté française les critiques relayées par plusieurs députés de l'opposition et de la majorité à propos de la politique menée envers le secteur des bibliothèques publiques.

Caroline Persoons (MR), Olivier Saint-Amand (Ecolo) et Véronique Salvi (cdH) se sont fait l'echo de critiques formulées par des représentants du Conseil des bibliothèques publiques à l'occasion de leur audition en Commission du parlement. Elles portent notamment sur l'absence d'arrêtés d'application (du décret d'avril 2009 sur la lecture publique) concernant les subventions des bibliothèques et l'attitude négative du cabinet de la ministre envers ce Conseil.

Pour ce qui concerne les arrêtés, Mme Laanan a dit attendre le feu vert du ministre du Budget, qui éprouve des difficultés pour fixer les montants à partir de 2011. Elle transmettra le projet d'arrêté eu Conseil mais si la crise budgétaire perdure, elle sera contrainte d'aménager les mesures transitoires prévues dans le décret.

La ministre a dit comprendre l'impatience du Conseil devant l'absence des arrêtés mais pas la critiques sur le manque de collaboration du cabinet. Selon elle, le Conseil est régulièrement informé. En revanche, elle pense que certains de ses membres ont tendance à vouloir outrepasser leur compétence d'avis et remplir des missions réservées à l'administration. (MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés