Le Belgo-Ghanéen mort à l'arrivée au Japon avait avalé des sachets de drogue

La mort mystérieuse d'un Belgo-Ghanéen à son arrivée dimanche à l'aéroport d'Osaka (ouest du Japon) est due à une overdose provoquée probablement par l'éclatement de sachets de drogue dans son estomac, a-t-on appris vendredi de source diplomatique.

L'homme, âgé de 55 ans, avait voyagé à bord d'un avion en provenance de Dubaï et n'était déjà pas dans son état normal à son arrivée à l'aéroport international du Kansai, car il avait demandé un fauteuil roulant, selon les médias japonais.

Après avoir refusé de donner les raisons de sa visite au Japon, le passager avait été conduit dans les locaux de l'immigration pour un interrogatoire plus poussé.

"Il ne s'est pas montré coopératif et a tenté de prendre la fuite. Quand nous l'avons rattrapé, il s'est évanoui. Nous l'avons conduit à l'hôpital où l'on a constaté qu'il était mort", a raconté un responsable de l'immigration de l'aéroport.

Une autopsie a révélé que la victime était décédée d'un excès de drogue, a-t-on appris de source diplomatique.

"Il s'agit d'un cas classique de sachets contenant des substances illicites qui explosent ou se fissurent dans l'estomac. La drogue est encore en cours d'analyse", a-t-on ajouté.

L'homme était porteur de deux passeports ghanéen et belge, authentiques, d'après la police. Il résidait en Belgique où il avait de la famille. Son corps y sera rapatrié, avec ses effets personnels, dès la fin de l'enquête.

Le trafic et la consommation de drogue sont très sévèrement réprimés au Japon.

(BAJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés