Le CD&V n'a pas d'exclusive contre les libéraux, selon Rik Torfs

Le CD&V n'a pas d'exclusive contre les libéraux, a affirmé vendredi le sénateur Rik Torfs au micro de Matin Première (RTBF). Il est "compliqué d'être contre quelqu'un avant même la négociation", a-t-il dit. "Cela n'a pas de sens de créer des obstacles insurmontables".

"Nous n'avons pas d'opinion particulière sur les libéraux", a poursuivi M. Torfs, qui en appelle à "sortir de la crise sans exclusive".

Le sénateur a estimé par ailleurs que l'octroi de pouvoirs spéciaux au gouvernement actuel d'affaires courantes posait "un vrai problème". "Le gouvernement actuel peut continuer en faisant ce qu'il fait, mais pas davantage", a-t-il dit.

Il a enfin estimé que "ce serait en dessous de tout d'aller aux élections sans gouvernement". "On peut prendre un peu de temps (pour trouver un accord de majorité), mais pas abandonner", selon lui. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés