Le chauffeur de l'autocar accidenté vendredi dernier à Crespin a été mis en examen

Le juge d'instruction a suivi l'avis du parquet de Valenciennes et a mis en examen lundi le chauffeur de l'autocar d'Eurolines accidenté vendredi dernier à Crespin.

Le chauffeur néerlandais du bus Eurolines, accidenté vendredi soir à Crespin, comparaissait lundi à Lille devant le juge d'instruction.

Le chauffeur a été mis en examen sur base de 4 chefs d'accusation: le défaut de maîtrise du véhicule, l'homicide involontaire, les blessures involontaires à autrui supérieures à 3 mois, les blessures involontaires à autrui inférieures à trois mois.

"La personne mise en examen a été remise en liberté sous contrôle judiciaire", a souligné le Parquet de Valenciennes. "La personne est interdite de conduite de tout véhicule sur le territoire français et elle devra se présenter à toute convocation des autorités désignées. L'enquête va bien évidemment se poursuivre", a encore précisé le Parquet de Valenciennes.

Han Vallenduuk, avocat du chauffeur, avait indiqué que son client n'avait pas trop bu et ne roulait pas trop vite. Les circonstances précises de l'accident, qui s'est produit en pleine ligne droite, environ 5 kilomètres après le poste-frontière d'Hensies, restent à déterminer. Le chauffeur a déclaré à son avocat français qu'un autre véhicule lui aurait coupé la trajectoire. De source policière, par contre, on a indiqué que le chauffeur avait avoué s'être assoupi. Certains passagers avaient par ailleurs remarqué la grande vitesse du car avant l'accident. (EYI)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés