Le Comité P pointe les manquements de la police des aéroports

Le Comité P, l'organe qui contrôle les services de police, prévient que l'échange d'informations entre les services de police des aéroports belges est insatisfaisant. Il en va de même pour la collaboration avec la Sûreté de l'Etat et les autres instances de sécurité, rapporte le journal De Tijd ce mardi.

Le Comité P a interrogé ces deux dernières années les chefs de corps des aéroports de Zaventem, Charleroi, Ostende, Bierset et Deurne. Cette enquête a mis en évidence un certain nombre d'incidents liés à la sécurité.

Le Comité P prend l'exemple d'une personne dont le passé lié au terrorisme était connu de la police aéroportuaire de Zaventem mais non de celle d'Ostende, ce qui lui avait permis de tout de même suivre des cours de pilotage à Wevelgem.

Le 'profiling' des passagers à risque ne ferait lui non plus pas l'objet d'une approche intégrée, s'inquiète le Comité P, qui plaide pour qu'un "centre d'expertise" coordonne la sécurisation de tous les aéroports. (MARC GYSENS)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés