Le deuxième transport de déchets radioactifs ajourné à cause de la neige

Le deuxième transport de déchets nucléaires compactés en provenance de la France vers Dessel, en Belgique, a été ajourné en raison d'une épaisse couche de neige en Normandie qui perturbe les transports, a annoncé mercredi à Belga M. Eloi Glorieux, le chargé de mission pour la campagne anti-nucléaire de Greenpeace Belgique.

Le transport de déchets nucléaires devait avoir lieu jeudi et l'organisation environnementale Greenpeace avait prévu d'organiser des actions de protestation à l'arrivée du convoi à Dessel afin d'informer la population.

Selon des informations de l'organisation, le transport devait quitter dans la nuit de mercredi la gare de Valognes, près de l'usine de retraitement de La Hague, en Normandie, et arriver à Mol jeudi soir.

Le transport des déchets nucléaires a été ajourné à cause d'une couche de neige d'environ trente centimètres qui couvre la Normandie et perturbe les transports. L'action prévue par Greenpeace a donc également été ajournée, a précisé M. Glorieux.

Une nouvelle licence est nécessaire pour organiser le transport de ces déchets qui ne devrait donc pas avoir lieu avant la semaine prochaine, a-t-il encore dit.

Il s'agit de déchets radioactifs belges qui ont été traités en France et qui doivent être rapatriés en train entre 2010 et 2013. Selon des directives internationales, chaque pays est responsable de ses propres déchets. Neuf transports sont au total nécessaires. (VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés