Le Flamand aime le père Damien mais pas son musée

Un an après la canonisation du père Damien, le musée qui lui est dédié à Tremelo (Brabant flamand) ne désemplit pas. Pour 2010, on devrait arriver à un chiffre de fréquentation de 10.000 pèlerins. Mais... parmi ceux-ci ne figure presque aucun Flamand, selon le journal Het Nieuwsblad.

En 2006, il avait été pourtant élu au titre de "Plus grand Belge" lors d'une grande enquête menée en Flandre.

"Chaque semaine, nous accueillons des bus avec des étrangers, des Wallons et des Bruxellois. Le Flamand semble lui beaucoup moins intéressé par le plus grand Belge", déclare Louis Van Muysen, conservateur du musée Damien.

Cette année, plus de 8.000 visiteurs se sont déjà rendus à ce musée. Le cap des 10.000 devrait être franchi avant la fin de l'année, estime M. Van Muysen.

"Ce week-end, nous avons reçu une délégation d'Irlandais et d'Allemands. Nous constatons que Damien reste populaire chez nos voisins", précise Jaak Wijnschenk, collègue de M. Van Muysen. "Mais nul n'est prophète en son pays", ajoute-t-il. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés