Publicité
Publicité

Le général Delcour a voulu démissionner

Le chef de la Défense, le général Charles-Henri Delcour, a remis sa démission vendredi, dans la foulée de l'affaire Gennart, mais le ministre de la Défense Pieter De Crem l'a refusée, a rapporté jeudi le quotidien La Dernière Heure. A la Défense, on ne souhaitait pas commenter cette information. Un débat aura lieu mercredi en Commission de la Défense de la Chambre.

La décision du général s'inscrit dans le cadre de l'affaire Gennart, du nom de ce colonel qui avait dénoncé la "flamandisation" des sphères dirigeantes de l'armée. La hiérarchie de l'armée avait sanctionné le colonel. Mais la sanction a été annulée par le Conseil d'Etat.

Selon La Dernière Heure, le général Delcour a ensuite remis sa démission mais le ministre l'a refusée. Toujours selon le quotidien c'est à la suite de ce refus que le chef de la Défense a organisé une conférence de presse au cours de laquelle il a suggéré au législateur de permettre à l'armée de prendre des mesures d'ordre spécifiques, le cadre légal étant trop restrictif, notamment eu égard aux obligations qui découlent de conventions relatives aux droits de l'Homme. Cette sortie a suscité quelques critiques. Une discussion aura lieu mercredi en Commission de la Chambre. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés