Le gouvernement annonce un plan de relance en 40 points

Le gouvernement fédéral a annoncé mercredi un plan de relance en "40 mesures" censées offrir de nouvelles perspectives économiques à la Belgique après les efforts de rigueur réalisés en réponse à la crise.

L'élaboration de ce plan, appelé à se développer au travers d'une stratégie élaborée en concertation avec les partenaires sociaux et les entités fédérées, doit sortir ses effets en 2013 mais une série de mesures seront déjà effectives à l'automne de cette année, cela sans affecter la trajectoire budgétaire de l'exercice en cours.

Le Comité restreint a en effet bouclé cette nuit le contrôle budgétaire en ne déviant pas de l'objectif de retour à l'équilibre en 2015. En 2012, on continuera à s'en tenir au déficit de 2,8% pour l'ensemble du pays. L'écart de 78 millions d'euros en-deçà de l'objectif pointé par le Comité de monitoring a pu être comblé grâce à une série de recettes non fiscales (licences téléphone...) et à la bonne tenue de la Belgique sur le marché de la dette.

Il y a un an, à la même période précédant la Fête nationale, les institutions du pays étaient fragilisées faute de perspective, en pleine crise politique. "En un an de temps, nous sommes passés du pessimisme à l'optimisme", a commenté le Premier ministre Elio Di Rupo, reparti avec quelques bouteilles de Brunello di Montalcino offertes par ses collègues de gouvernement à l'occasion de son 61e anniversaire.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés