Le groupe "stratego" de la N-VA n'existe plus vraiment

Le groupe "stratego" de la N-VA a été suspendu provisoirement au motif que cet organe de concertation interne au parti serait source de trop nombreuses fuites d'informations vers l'extérieur, affirme mardi M. De Wever dans De Standaard.

Le groupe "stratego" ne s'est plus réuni depuis plus d'un mois, selon le président du parti nationaliste flamand.

"Je les avais prévenus. Je ne les réunis plus parce qu'il y a eu des fuites. Cela n'a rien à voir avec des querelles internes. L'une de ces fuites ne m'a pas du tout plu et m'a contraint à changer de stratégie", explique Bart De Wever.

Le président de la N-VA a utilisé le groupe "stratego", composé d'une douzaine de figures de proue de son parti, comme caisse de résonance pour tester chaque étape des négociations sur la réforme de l'Etat, commente De Standaard.

Ce groupe a dès lors acquis l'image d'un comité de partisans d'une ligne dure incapable d'avancer fort loin, poursuit le quotidien.

Bart De Wever n'en continue pas moins de se concerter avec l'intérieur de son parti, assure le porte-parole de la N-VA, mais plutôt de manière ciblée. En outre, la plupart des sujets sont débattus au sein d'un bureau de parti élargi. (VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés