Le KCE contre le remboursement du placement de valvule cardiaque via un cathéter

Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) déconseille le remboursement du placement d'une valvule cardiaque via un cathéter. Selon le Centre, un patient sur huit décède dans le mois suivant cette intervention.

Le KCE a constaté que les échecs et complications de cette intervention étaient pour le moins inquiétants. D'après une étude française, il y aurait un décès sur 8 dans le mois suivant l'intervention. Après 6 mois, la mortalité dépasse 23 pc.

Aux Etats-Unis, l'intervention est interdite. Une seule exception a été accordée dans le cadre d'une étude clinique de grande envergure dont les résultats seront probablement connus fin 2010. Le KCE recommande à l'INAMI d'attendre les résultats de cette étude clinique. Entre temps, les patients peuvent être aidés par la chirurgie à coeur ouvert classique.

"Les cardiologues qui plaident pour un remboursement de l'opération se basent sur leur propre expérience positive limitée", selon le KCE. "Ils n'hésitent pas à mettre en scène un de leurs patients dans leur offensive médiatique". (FEJ)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés