Publicité
Publicité

Le meurtrier présumé du superviseur de la STIB regrette son geste

Le présumé meurtrier du superviseur de la STIB, qui a été placé dimanche matin sous mandat d'arrêt, a exprimé ses regrets et n'avait pas l'intention de tuer la victime, ont indiqué dimanche midi ses avocats dans un communiqué.