Le parquet d'Anvers poursuit Ernst & Young et Deutsche Bank

Le parquet d'Anvers poursuit Ernst & Young (E&Y) et Deutsche Bank pour une vaste fraude aux impôts, annonce mercredi De Tijd, de bonnes sources. Le parquet suspecte ces entreprises d'une fraude d'1,5 milliard de francs belges (environ 37 millions d'euros) lors de la vente de la chaîne Hugo Van Praag.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect