Le parquet de Hasselt enquête sur un prêtre de Heusden-Zolder accusé de pédophilie

Le parquet de Hasselt mène une enquête au sujet d'un prêtre de Heusden-Zolder accusé d'avoir abusé sexuellement d'enfants de rues au Chili, où il a été actif en tant que prêtre, a indiqué Erwin Steyls, du parquet de Hasselt.

Les enquêteurs de la police judiciaire fédérale de Hasselt ont auditionné l'homme en question quand il était temporairement en Belgique. Le tribunal de Hasselt a souligné que l'homme n'a certainement pas voulu prendre la fuite vers le Chili.

"Depuis le 10 juillet, une enquête judiciaire est en cours. Dans ce dossier, tous les actes d'enquête ont été effectués et la personne a collaboré. Les faits ne se sont pas produits en Belgique et, par conséquent il fallait d'abord voir si le tribunal de Hasselt était bien compétent. La personne a été interrogée, mais n'a pas été déférée. Pour certains faits, il faudra vérifier s'ils sont prescrits. Nous conservons le dossier à Hasselt", a déclaré Erwin Steyl.

L'évêque de Hasselt Patrick Hoogmartens a entre-temps suspendu préventivement le prêtre. Ce dernier a été ordonné en 1970 et, quatre ans plus tard, il a déménagé au Chili pour participer à des projets pour les enfants de rues.

Des faits d'abus sexuels ont été mis à jour par la famille du prêtre. L'affaire a été soumise à la Commission Adriaenssens. Il s'agit de l'un des 475 dossiers saisis durant l'opération Calice.

(433)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés