Publicité

Le père de Jason s'est livré à la justice tunisienne

Issam Mareghni, le père de Jason, s'est livré jeudi à la justice tunisienne pour présenter sa version de la mort de son fils, rapporte samedi Sud Presse sur son site internet. Il nie avoir tué le garçon de trois ans qui serait mort accidentellement, selon lui.

En fuite depuis la disparition de l'enfant en février, le père de Jason s'est constitué jeudi prisonnier auprès des autorités tunisiennes après s'être caché plus d'un mois durant dans un quartier populaire de Tunis.

Selon Sud Presse, Issam Mareghni conteste avoir tué son fils à coups de chaussure. L'enfant serait, d'après lui, décédé des suites d'une chute accidentelle de deux mètres sur une aire de jeu.

En situation irrégulière en Belgique, le père de Jason aurait alors décidé de prendre la fuite vers la Tunisie sur les conseils de sa compagne, Filomena.

D'après les aveux de l'intéressée, Jason est mort de plusieurs coups de chaussure dans le ventre assénés par son père.

Le corps de l'enfant avait retrouvé le 19 mars dernier sur les flancs de la Citadelle, à Liège, grâce aux indications de Filomena qui a reconnu avoir aidé Issam Mareghni pour enterrer le corps du garçonnet. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés