Le père de Yanina Wickmayer n'ira pas au tribunal correctionnel

La chambre des mises en accusation de Bruxelles a décidé jeudi de ne pas renvoyer Marc Wickmayer, le père de la joueuse de tennis Yanina Wickmayer, devant le tribunal correctionnel, dans le cadre d'une affaire de fraude et de recel frauduleux de biens imposables.

Marc Wickmayer a été mis hors de cause dans la première affaire et a obtenu une suspension du prononcé dans la seconde, a indiqué son avocat, Marijn Van Nooten.

L'homme de 56 ans avait été condamné par le tribunal civil à payer 34.000 euros à la firme Aqualim, de Tessenderlo, pour avoir installé des irrigateurs dans le jardin du château de Deurne (Diest), où il vivait avec Yanina.

Selon Aqualim, il s'était déclaré insolvable pour échapper à ses obligations de paiement. Le tribunal de Louvain avait déjà mis Marc Wickmayer hors de cause. Aqualim avait alors fait appel, mais la chambre des mises en accusation de Bruxelles a confirmé le jugement du tribunal de Louvain. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés